Description du projet

Réalisation d’une passerelle de jardin en Maçaranduba

Passerelle jardin Maçaranduba
Passerelle jardin Maçaranduba
Passerelle jardin Maçaranduba

Le Maçaranduba

Le maçaranduba est l’une des essences la plus dense avec près de 1200 kg/m3. Sa couleur est d’un brun-rouge foncé, le grain est fin. Ce bois, appelé aussi bois de fer, est aussi dur que l’Ipé.  Il présente une stabilité très moyenne qui doit être prise en compte lors du débit les lames de terrasse et de son mode de fixation.

Une « vielle »règle de menuisier préconise toujours un bois dur sur un bois dur, et un bois tendre sur un bois tendre. Ce qui signifie d’utiliser des lambourdes exotiques de même nature que les lames. Il s’avère que dans la réalité peu d’installateurs utilisent les mêmes essences que les lames car trop coûteuse. Bon nombre de négociants proposent des lambourdes exotiques « économiques » et souvent peu stable qui occasionnent des désordres.

solution :

Il est donc préférable d’utiliser des lambourdes en pin traitées classe 4 de bonne qualité (bois du nord) très stables et bien séchées. L’idéal est de dérouler sur leur face supérieure une bande bitumeuse qui permet d’assurer une étanchéité de la lambourde aux eaux de ruissellement. La vis inox qui fixe la lame de terrasse s’entortille dans la couche de bitume, avant de pénétrer dans la lambourde pour assurer la meilleure des étanchéités. Par cet artifice, la lambourde, bien ventilée en sous-face prolonge sa durée de vie à plus de 30 ans.

Un autre alternative, plus coûteuse que le pin traité et même les lambourdes exotique sont les lambourdes en aluminium. Ces lambourdes sont inaltérables, très rigides et d’une stabilité sans égal. En effet, c’est la solution idéale dans des régions très humides, où la ventilation de la terrasse en sous-face n’est pas bonne.

Produit disponible chez Woodstone Project.

Contactez-Nous

Partager cette réalisation